Concèrt : Qual sap canta Bodon

Trois Villefranchois chantent Joan Bodon

Ils sont trois. Trois qui aiment leur terre, mais qui sont tournés vers demain. Trois qui aiment Bodon, simplement parce que Bodon est Bodon et qu’il sait parler des hommes d’hier et de demain..
Francis Alet, Christian Sépulcre, Jean-Claude Blanc : voici ces trois Villefranchois qui chantent Bodon avec le CD intitulé « Qual sap ».
Qual sap.. qui sait si ces textes de Joan Bodon nous diront quelque chose ?
Qui sait si ces musiques les porteront jusqu’à nous ? Qui sait peut-être nous donneront-ils le plaisir de chanter ?
Quatorze textes, quatorze musiques, offerts simplement, naturellement, avec une fraîcheur et une force émotives qui « reviscolan »..

« Qual sap ? Se tornava l’alba.. Se la libertat èra sus la talvera.. »

L’affiche

Salle Zefir Bòsc

Bibliothèque Vaylet, au 1er étage des Anciennes Prisons d’Espalion :
La cellule n°4 dédiée à la langue et à la culture occitanes s’appelle dorénavant « Salle Zefir Bòsc, Felibre Majoral » (décision prise lors de l’A.G. de l’Association le 2 mars 2022)

Aucèls de per çò nòstre

Samedi 26 mars, 20h 45, Maison de la Vigne, du Vin et des Paysages d’Estaing.
Dans le cadre de la Prima Occitana organisée cette année sur Espalion, l’IEO12 et l’association des Amis de Joseph Vaylet-Occitans en Roergue-Naut vous invitent à une présentation des Oiseaux de chez nous , par Christian Andrieu : « ces oiseaux, petits ou gros, que nous voyons souvent dans la campagne, dans le village ou la ville, nous les connaissons plus ou moins. Nous ne les observons ou écoutons pas assez, nous les prenons quelquefois l’un pour l’autre.. Je voudrais vous apprendre à les reconnaître, du moins ce sera un début. Je ne vous parlerai pas des questions  scientifiques sur les endroits où ils vivent, sur ce qu’ils mangent, sur leurs migrations..J’essaierai simplement de vous initier à l’observation de tel ou tel oiseau, à partir de sa forme, de ses couleurs, de l’écoute de son chant ou de son cri, et de son mimologisme quand il existe. Je vous dirai aussi ce  qu’est un mimologisme. Sûr que les oiseaux de chez nous « parlent » en occitan, c’est une évidence.
Je m’aiderai d’un diaporama, d’enregistrements sonores, et je dirai les mimologismes.
En espérant que je vous aurai donné l’envie d’en savoir plus, de mieux les écouter et de continuer à mieux les connaître, « de l’uèlh e de l’ausida »
Présentation bilingue, ouverte à tout public, participation libre.
Prochaine date , samedi 2 avril, 18h, salle de la Gare, Concert : le trio Qual sap chante Bodon.

L’affiche

Prima occitana 2022 a Espaliu

Chaque année, l’IEO12 (Institut d’Etudes Occitanes de l’Aveyron) et Aveyron Culture organisent la Prima Occitana sur un territoire différent. Pour 2022, le choix s’est porté sur Espalion, en collaboration avec l’association locale « Les Amis de Joseph Vaylet-Occitans en Roergue-Naut », et en partenariat avec les Vignerons d’Olt, la municipalité d’Espalion et la Communauté des Communes Comtal, Lot, Truyère. Plusieurs animations seront proposées, du 26 mars au 13 avril : concert autour de textes de Jean Boudou, contes pour les enfants des écoles dans le cadre d’un itinéraire artistique, présentation de roman d’une auteure locale, projection « Les oiseaux de chez nous » (aspects, chants, mimologismes..) . Ce programme est ouvert à tous, jeunes et moins jeunes, que l’on comprenne ou pas la langue occitane, tous les intervenants étant « bilingues ».. Chaque évènement fera l’objet d’un article dans la presse. Les organisateurs espèrent vous accueillir nombreux, pour faire connaître et faire vivre la culture et la langue occitanes.

Le programme

Assemblée générale – Amassada generala

Madame, Monsieur,

       Vous êtes invité(e) à participer à l’Assemblée Générale de l’association
Les Amis de Joseph VAYLET Occitans en Roergue-Nalt
                Mercredi 2 mars 2021 à 17h30
                à ESPALION
                salle d’animation (ancien dojo) à Recoules
            (dans le respect des règles sanitaires en vigueur)
A l’ordre du jour :  

* Compte rendu d’activité de l’année écoulée,
* Rapport moral et financier,
* Renouvellement du bureau
* Projets pour l’année 2022
* Questions diverses.

Plan coralament,
La Présidente : Eliane Moisset

Nos laissarem pas tòrse

1962 – 2022
Il y a 60 ans, Henri Mouly, Majoral du Félibrige, avait soutenu les mineurs de Decazeville lors de la Grande Grève. Nous souhaitons dédier son poème aux ouvriers de la SAM.

Nos laissarem pas tòrse

Sèm los enfants de Cransac, de La Sala,
Firmi, Penchòt, Aubin, Combas, Viviez ;
Sèm lo minur que jost tèrra davala,
D’aquel país nautres sèm los obrièrs.
Cadun l’aiman nòstre vièlh País-Negre,
L’avèm cantat e mai lo cantarem !
Contra Paris, nautres los morre-negres,
Nòstre Bassin (bis) totes lo defendrem.

Repic
Ò lenga del trabalh, lenga de nòstra tèrra,
Als òrdres de Paris, quora auràs escapat ?
Seràs nòstre drapèu, lenga de la misèra,
            Lenga de frairetat,
            De Libertat.

Dels païsans, que subre las aradas
Fasián venir lo pan cada jorn,
Vesèm aduèi tant de pòrtas barradas,
Tantes d’enfants quitan lo terrador,
Que demandam a nòstres governaires
Se son calucs de nos deraiçar aital
De nòstre ostal, d’aquel parlar tindaïre
Que regaudis (bis) nòstre còr mièjornal.

De grands mossurs que l’argent desturbèla,
Venduts que son totes als financièrs,
Nos son tombats dessús coma la grèla
Quand ven roïnar de países entièrs …
Mas duèi n’i a pron ! Revelhatz-vos, ò fraires !
Totes units, obrièrs e païsans,
Saurem gardar contra los afamaires
Nòstra fièrtat (bis) d’òmes leials e francs.

Demandam pas de castèls, ni de rentas,
Ni de favors ; z’o laissam als fenhants !
Mas demandam, sens vergonja ni crenta,
De poder viure en patz en trabalhant.
Demandam res que nos apartenga :
Lo drech al pan e lo drech al trabalh.
Totes en còr, cantem en nòstra lenga:
Viva l’obrièr! (bis) a l’ifèrn los paucvals !

Enric MOULY, 1962

Poèma tirat del Fonds Vaylet
(Associacion « Les Amis de Joseph Vaylet-Occitans en Roergue-Naut », Espalion)

Bona annada

BONA  ANNADA

A cadun de vòstra ostalada,

Malgrat lo rebalaire virùs

Que nos ensarra dins d’estuchs,

D’uèi vos cride : ʺBona annadaʺ

 

Bon coratge e santat solida ;

N’avèm besonh mai que jamai.

Lo solelh lusirà ben mai

Per que se contunhe la vida.

 

Encara un còp : ʺUrosa annadaʺ

De mila vòts acompanhada.

 

Gérard Ferrand

Adaptat de Josèp Vailet (Nadal 1940 dins l’ahuc)